Alentejo


L'Alentejo est une vaste région du Sud de Portugal. Il existe de grandes différences de terroir et dimat entre la partie nord et sud de l'appellation. Nous préférons les vins du nord, en particulier ceux qui viennent des montagnes de São Mamede et près de la ville d'Estremoz ou les conditions climatiques sont plus fraîches. Les cépages les plus communs sont en rouge la variante locale du Tempranillo, l'Aragonez, l'Alicante Bouschet et le Trincadeira.
L'Alentejo existe comme DOP et Vin de Pays (connu sous le nom de Vinho Regional Alentejano).

Les vins dop doivent provenir d’une des 8 régions suivantes : portalegre, borba, redondo, reguengos de Monsaraz, granja-amareleja, vidigueira, évora, et moura, qui peuvent apparaitre sur l’étiquette. Plusieurs bons producteurs préfèrent cependant mentionner VR Alentejano sur leurs étiquettes alors que d’autres situés hors appelation doivent mentionner VR Alentejano malgré la qualité évidente de leurs vins.

L’Alentejo très peu peuplé représente 1/3 de la surface du Portugal et, contrairement au nord les fermes céréalières et les plantations de liège (latifúndios) s’étendent à perte de vue.

Pendant des siècles, le lien principal qui unissait l’Aletenjo avec le vin fût le bouchon de liège. Environ la moitié de la production de bouchon mondiale provient du Portugal, dont la grande majeure partie vient des chênes liège de l’Alentejo.

Après une période économique difficile, la région revit grâce aux subventions européennes. Ces fonds ont permis aux caves coopératives dans les villes de Portalegre, Borba, Redondo, Reguengos de Monsaraz, Granja-Amareleja, et Vidigueira (chacune construite avec le support du gouvernement dans les années pré-revolutionnaires 1960 et début 1970) d’améliorer la qualité et de développer l’export.

Plusieurs initiatives privées ambitieuses ont aussi vu le jour, leur nombre est passé de 45 à 260 entre 1995 et 2010. En 2010 l’Alentejo représente non seulement la plus grosse part du marché local en vins de qualité (en volume et en valeur) mais a aussi séduit les marchés exports avec ses vins fruités et généreux. En 2014 on compte 20.000 ha de vignes. Les exploitations plus grandes offrent des économies d’échelle en comparaison avec les plus petites caves du nord du Portugal.

Les températures d’été excèdent fréquemment 35 °C, parfois 40 °C et le climat de l’Alentejo n’est pas vraiment adapté à la production de vins de qualité. Cependant, les endroits plus frais comme la partie haute de Portalegre et de Borba avec leurs sols de schiste qui offrent une bonne rétention d’eau, ainsi que les technologies modernes font figure d’exception…

Le contrôle des températures et l’irrigation qui complètent les rares précipitions annuelles est essentielle.

La production de vin rouge – principalement des assemblages de cépages Aragonez, Trincadeira, Alicante Bouschet et Castelao - surpasse la celle des blancs, bien que quelques producteurs realisent des très bons assemblages à partir d’antão vaz, de roupeiro et d’arinto. verdelho, alvarinho, et viognier promessent aussi.

Autres vins de Alentejo Tous see all