Dão


L'élégance pure

Appellation d’origine depuis 1908, cette DOP située dans le centre nord du Portugal produit certains des vins rouges les plus élégants du pays. Encerclé de montagnes de granite et protégé de l’atlantique, le Dão profite d’étés très longs et de pluies abondantes pendant l’hiver. (que supportent les forêts de pins résineux dont les arômes peuvent être détectés dans les vins rouges évolués de la région, mais aussi dans ses blancs à base d’Encruzado). Les sols de granite offrent un excellent drainage pour les vignobles qui disposent d’une multitude de cépages indigènes, ainsi que du cépage « porte drapeau » du Portugal, la Touriga Nacional dont les origines seraient de la région.
Néanmoins, les vins ont rarement atteint les sommets attendus pendant la 2ème partie du XXème siècle, en cause l’intervention importante du gouvernement qui n’encourageait pas vraiment la qualité depuis les années 1940. Pour imposer une forme d’organisation dans une région très fragmentée, le gouvernement Salazar introduisit un programme de coopératives privatisées dont une dizaine furent bâties entre 1954 et 1971 avec le même profil. Pour que le programme fonctionne, les autorités donnèrent le droit exclusif aux coopératives d’acheter des raisins laissant les initiatives privées acheter des vins déjà produits. Ce système fût jugé catastrophique pour le Dão. Les vins devenaient de plus en plus standardisés et comme les coopératives étaient mal équipées, le niveau des vins chuta dramatiquement.

Ce monopole fut jugé incompatible avec l’entrée du Portugal dans l’union européenne et la loi donnant tous les droits aux coops fût abrogée en 1989. Quelques initiatives privées virent le jour, initié par Sogrape, qui construisit une cave moderne dans le cœur de la région. Une bande influente d’autres domaines indépendants aida ensuite le Dão à faire revivre son glorieux passé.

80 % des vins de la région sont rouges avec des cépages de grande qualité comme la Touriga Nacional, la Tinta Roriz (Tempranillo), la Jaen (Mencia) et l’Alfrocheiro Preto. Des efforts sont fournies pour faire revivre d’autres cépages quasi disparus. Bien que les tannins soient accentués par la grande acidité des vins de la région, les rouges sont plus fruités et moins austères que dans le passé. Les techniques de vinification ont aussi évolué avec des macérations plus courtes et un usage des rafles plus délicat.

Les blancs ont aussi suivi l’évolution qualitative du pays au début du XXIème siècle, privilégiant le fruit sans sacrifier la complexité et la fraicheur qui les caractérisent. L’Encruzado, est sans aucun doute le joyau de la couronne, produisant des vins mono cépage qui peuvent être soit délicat et parfumé, soit plus Bourguignon avec une fermentation en barrique. Il peut être aussi assemblé avec des cépages moins puissants comme la Malvasia Fina et le Bical.
Autres vins de Dão Tous see all